Magistère de l'université nationale technique de Donetsk Teriaiev Ievgen
UNTD | Portail des magistères РУС | УКР | ENG | FRA
Magistère de l'UNTD Teriaiev Ievgen

   Teriaiev Ievgen

   Faculte: Mécanique d'ingénierie et constructions mécaniques
   Spécialité: Technologie des constructions mécaniques
   Thème de travail final: La sûreté technologique pour ameliorer la qualite des surfaces de revolution avec usinage de finition
   Chef scientifique: chargé de cours Kovalenko Valeriy
Biographie | Сurriculum vitæ | Exposé

La biographie

L'enfance préscolaire

Je suis né le 14 décembre 1987 dans la famille des ingénieurs à Donetsk. Le père, Alexandre Teriaiev, a fini l'institut polytechnique de Donetsk selon la spécialité "transformation des métaux par déformation". A l‘époque de ma naissance, il travaillait comme représentant suppléant du comité local du syndicat des étudiants de l'Institut polytechnique de Donetsk. La mère, Vita Teriaieva, finissait la 5-ème année de l'Institut polytechnique de Donetsk selon la spécialité "énergétique thermique industrielle". 3,5 ans après, dans notre famille il y avait un agrandissement, ma soeur Ksenia est venue au monde.

À partir de 6 ans, je faisais constamment des danses dans les collectifs de danse différents. La grande partie de mon enfance a passé en plein air, dans le village Kaltchik (la région de Donetsk), où habitent la plupart de mes parents. On peut dire que cette période était la plus vive de mon enfance, la meilleure et restant dans la mémoire. C’est à partir de ce temps que je me suis passionné pour les automobiles, en commençant par des coloriages, les jouets, ainsi que le collectionnement des feuilles encartées des chewing-gums "Turbo".

L'école primaire et secondaire

En 1995, je suis allé à la 1-ère classe de l'école №35 à la filière physico-mathématique. À l'école il était très intéressant, particulièrement aux leçons de l'informatique. Mais comme l'école se trouvait loin, et pour y parvenir il fallait aller à pied, six mois après, j’ai passé à l'école №12 à côté de ma maison, mais à la filière ukrainienne. La langue ukrainienne était très difficile pour moi, mais je l’étudiais constamment et obstinément. En même temps, j'ai fait connaissance avec mon premier ami d'enfance, Eugueny Tentuk. Nous passions le temps d'une manière joyeuse et intéressante, nous fréquentions ensemble le club d'échecs.

En 1997, nous avons déménagé à la région Leniniskiy et j'ai été transféré à l'école №44. Dans ce nouvel endroit, j’ai découvert une nouvelle activité pour moi, le karaté. Cette période est restée dans ma mémoire grâce à encore une autre passion, l'électronique. Avec mon cousin, armés des fers à souder, nous aimions dessouder une vieille télé de grand-père qui ne fonctionnait pas, et ensuite selon les livres pour les jeunes électriciens, nous faisions toutes sortes d’appareils électroniques. Nous réussissions le mieux à réparer les voiture télécommandées cassées. La même année j'ai fait connaissance avec mon voisin, Serguey Stolyarov qui jusqu’à présent reste mon meilleur et le plus fidèle ami avec qui je peux communiquer avec intérêt à n'importe quel sujet.

Dès 2000, mes études à l'école sont devenus encore plus intéressantes, mes matières les plus aimées étaient la géographie, la physique, l'enseignement de travail, les mathématiques. C’est aux leçons de l'enseignement de travail que j'ai appris à chantourner avec la scie à découper, à raboter, ainsi que travailler sur les machines à bois. Mais j'aimais le plus travailler sur la tour à métaux où j’accomplissais avec succès toutes les tâches posées. En même temps je suis venu au collectif de danse "Zarnitsa", dans lequel j’ai dansé plus de 5 ans. Là, je me suis fait beaucoup de nouveaux amis et développé les qualités personnelles: la discipline, la résistance, etc.

De la 8-ème classe, sous la direction de mon répétiteur Kozhevnikova A.V., j'ai commencé à apprendre en supplément la langue anglaise, pour cela je lui suis très reconnaissant. Après la 9-ème classe j'ai été transféré à la classe avec la filière physico-mathématique. La physique, l'algèbre et la géométrie étaient pour moi assez difficiles, bien que j'aimais le plus ces disciplines. Je participais également activement aux compétitions régionales interscolaires "le futur combattant" dans le cadre de la matière "la préparation prémilitaire de l'adolescent". De la 11-e classe j'ai commencé à me préparer intensément à l'entrée à l'université, je prenais des leçons de la physique et des mathématiques chez les répétiteurs.

L'université

Puisque je comprenais bien la technique, j’ai décidé d'entrer à l'université nationale technique de Donetsk à la faculté mécanique, spécialité "la technologie des constructions mécaniques". Ayant passé avec succès l'examen d'entrée, j'étais admis pour la forme budgétaire de l'enseignement. J’avais le choix entre les études selon les programmes russes ou francophones. Donc, j'ai décidé de maîtriser une langue tout à fait nouvelle pour moi. L'étude de la langue française était très intéressante, car c’est Tyshechko I.A. qui nous l’enseignait. Ce professeur nous faisait travailler et étudier beaucoup, et cela a amené aux résultats positifs. Quant à l'étude de la discipline "Mathématique supérieure", je veux remercier Zinovyeva J.V., de son exposition très accessible de la matière et de l'aide sans refus.

Dès la 3-ème année d’études, les disciplines se rapportant directement à la spécialité ont apparu, la plupart d’entre elles nous ont été lues par le professeur, le candidat des sciences techniques de Boguslavsky V.A. Ce professeur faisait ses étudiants non seulement prendre des notes, mais aussi penser, savoir toujours répondre à la question "POURQUOI ?". À la même période, j'ai acquiert la base nécessaire des mots techniques français ce qui m'a permis de faire et soutenir sans efforts particuliers les travaux de cours en français. Les disciplines les plus intéressantes pour moi étaient: "la Mécanique rationnelle", "la Résistance des matériaux", "la Théorie des mécanismes et des machines", "les Détails des machines", "les managements Informatiques du traitement des documents de génie" etc. Il faudrait aussi noter le haut niveau de tous les professeurs de la chaire "Technologie des constructions mécaniques".

Ayant passé la dernière session et l'examen d'Etat avec une note moyenne 4.76, j'ai reçu le diplôme de bachelier avec mention excellente, et j’ai été admis à la magistrature selon la spécialité "Technologie des constructions mécaniques". Les études à la magistrature ne sont pas du tout faciles, avec les disciplines orientées aux recherches scientifiques. Avec le nouveau chef scientifique Kovalenko V.I., dès les premiers jours d’études, j’ai commencé à m'occuper du travail de maître pour le sujet "La sûreté technologique pour améliorer la qualité des surfaces de révolution avec usinage de finition". Puisque j'accomplis d'un travail de maître dans une usine de production de masse "compresseur", qui est inclus dans le groupe NORD, il a une grande valeur pratique.

Je veux exprimer la reconnaissance immense à mes parents qui au cours de toute ma vie m’élevaient, me supportaient et donnaient les conseils utiles.

Mes intérêts et projets d'avenir

Je m'intéresse activement aux automobiles (l'histoire, le sport automobile, tuning, de nouvelles technologies, etc.). Au temps libre, j'aime faire du sport (le tennis de table, l'athlétisme, le badmington). Je m'intéresse aussi à l'arme et aux nouveautés de l'industrie du cinéma.

Dans l'avenir, je voudrais trouver un travail digne et appliquer toutes mes connaissances, en Ukraine comme à l'étranger, ainsi que perfectionner constamment ma connaissance des langues française et anglaise.

Je trouve que je suis une personne responsable et compatissante. J'atteins pas à pas mes buts. Chez les gens, j'apprécie l'honnêteté, la sécurité et la ponctualité.


Au début

Biographie | Сurriculum vitæ | Exposé