Autobiographie

Olena Zhyriakova


Go to content

Autobiographie

Hélène
JIRIAKOVA

Je rêve d’un art capable de
réveiller dans l’homme le sentiment
du beau et du bien par un seul
coup d'oeil ainsi que d’un monde
plus parfait où nos enfants seront nés.


Faculté:

  • Faculté de physique et de métallurgie
  • partement Français des Sciences Techniques

Spécialité:
Ecologie et protection de l'environnement
Thème du travail de master:
L'
étude de perfectionnement de la technologie de frittage du minerai de fer pour l'amélioration cardinale de l'environnement et des indicateurs économiques d'agglomération de minerai et de haut-fourneau
Conseiller scientifique:
Ph.D, Professeur associé Ivan M. Mischenko

Le moi et le Je
Je
m'intéresse à beaucoup de choses: des langues etrangères, des arts graphiques et de design, d'art-house, de la poésie persane et russe, d’ikebana, etc.
J'admire la couleur. Je suis toute excit
ée par un échange de sourires avec des petits enfants ainsi que par un beau morceau de piano ou par des peintures géniales.
Mes comp
étences en informatique: Microsoft Office, Adobe Photoshop, Corel Draw, Flash, 3ds Max, AutoCAD ainsi que des programmes développés pour l’écologie: ARM-ECO, Inv, Eol, Stat.
L'ukrainien et le russe sont mes langues natales.
Je parle aussi fran
çais, anglais, polonais, allemand.
Le point moyen au cours de l'
étude est de 4,97.

Mon enfance
Le 9 F
évrier 1987. Marioupol.
6:10 am. Lundi.

Neige.
Ma
naissance.
Mon
anniversaire coïncide avec l'anniversaire de mon grand-père. Mon grand-père, Afanasiy Belev, est l'une des personnes les plus importantes dans ma vie. Je suis sa première petite-fille, et sa fierté. Mon cher grand-père, dont j'ai hérité du sang bulgare qui coules dans mes veines, est devenu un exemple pour moi.
Mon père, Alexandr Jiriakov, né à Oulan-Oude (capitale de la République de Bouriatie, située en Russie), a travaillé à l'aciérie, aujourd'hui à la retraite. Ma mère, Victoria Jiriakova, à travaillé comme ingénieur dans le domaine de l'écologie (protection de l'eau), aujourd'hui à la retraite. Ma mère est mon conseiller fidèle qui m'efforce toujours de faire mon mieux. Les parents m'ont inculqué l'amour de la nature, des livres et de l'art.
Mon frère, Denis Jiriakov, est manager.
Mon enfance
était vraiment merveilleux: je me souviens d’une atmosphère remplie d'amour, beaucoup de respect pour les traditions familiales, la connaissance et la science.
Enseignante du jardin d'enfants a d
écouvert que j’étais différente des autres. Donc, les puzzles variés à résoudre n’étaient que pour moi seule.

Ecole №27 et Lycée de Marioupol
Le 1er Septembre 1994.
C’est ma premi
ère cloche d’école. C’est mon premier pas dans l'univers de connaissances et de... sport. A partir de 7 ans, j'ai commencé la gymnastique rythmique. Tous les jours il y avaient de nouveaux leçons et des heures de formation vers le soir. Voilà mes années scolaires: j’avais du succès dans le sport, ainsi que dans l'étude. Mes disciplines préférées ont été les mathématiques, la biologie, l'anglais. Dans l’Olympiade mathématique de la ville, j'ai obtenu la deuxième place.
En 2001, apr
ès le 8e classe de l'école, je suis entré dans la Lycée de Marioupol pour l’étude approfondie de la physique et les mathématiques. Mais à ce moment-là, je suis devenu une étudiante enthousiaste de la chimie et de la littérature. J'ai participé activement à la vie publique du Lycée. Lors du concours «La Reine du printemps» j'ai gagné Miss Romantique. J'ai été la meilleure élève du groupe.

L’Université Nationale Technique de Donetsk
En 2004 je suis entr
ée à la Faculté de physique et de métallurgie de l’Université Nationale Technique de Donetsk selon les résultats des tests. Mon choix c’est la spécialité «Ecologie et protection de l'environnement». Parce que le problème de l'influence croissante de la pollution de l'environnement sur la santé humaine et la qualité de vie s’aggrave de plus en plus chaque jour. En outre, avec cette spécialité il y avait une possibilité d'étudier le français, et donc, j’ai devenu également l’étudiante du Département Français des Sciences Techniques.
J’étais tellement absorbée par l
e français que mes premières poèmes ont apparu dans «Sans Frontières». Depuis 2005, j'apprends le polonais à la Faculté Polonaise Technique. Aussi, j'ai pris les cours d'allemand. En fait, j'ai apprécié chaque minute de ma vie estudiantine. En ce qui concerne mon amour des langues étrangères, je toujours apprends tout ce qui est possible en français, anglais, polonais, allemand.
En 2006, mon travail sur la promotion des musées (à l’exemple du Musée Régional de Donetsk) a gagné le concours international «Allons en France 2006». Comme un prix, j'ai été invitée à Paris pour le decouvert des musées. Ce sont les impressions les plus fortes et les plus belles dans ma vie.
En 2007, j’ai étudié le polonais pendant un mois à l'école d'été de l’Université Marie Curie-Sklodowska, à Lublin. J’étais aussi très impressionée par Cracovie, la ville des artistes et des reliques historiques uniques. Dans la même année, un voyage à Varsovie, Lodz organisé pour 20 meilleurs étudiants de la Faculté Polonaise Technique. La connaissance avec l'histoire et la culture des villes, des lectures économiques sur la construction d’une carrière ont été inclus dans un programme.
En 2008, au concours de l'Ambassade de France en Ukraine ma petit guide touristique de Donetsk pour francophones est reconnu comme le meilleur, ainsi que les guides de Kharkiv, Lviv, Louhansk, Odessa.
Dans la même année, j'ai obtenu un baccalauréat avec mention très bien.
Le thème du travail, dont je m’occupe est «L'étude de perfectionnement de la technologie de frittage du minerai de fer pour l'amélioration cardinale de l'environnement et des indicateurs économiques d'agglomération de minerai et de haut-fourneau».
Depuis Septembre 2008, j'ai de l’expérience en matière de développement de l'inventaire des émissions ainsi que d'autres documents concernant l’écologie.
J'ai un certain nombre de publications scientifiques.
Au cours de mes
études, j’ai aimé bien la chimie organique, la surveillance de l'environnement, l'écologie du paysage, IT. A l'université, j'ai acquis des connaissances et des compétences concrètes, mais aussi le goût du travail et le goût des découvertes.
En D
écembre 2009, je vais défendre mon travail de master.
J'ai un fort d
ésir de développement professionnel, de réussir ma carrière, de contribuer à l'amélioration de la qualité de l'habitat. Chaque jour de plus en plus d'élargir mes horizons et mes connaissances, d’aller aux certains pays européens, Etats-Unis, Japon, Australie. J’ai l'intention d'améliorer et d’utiliser mes compétences linguistiques et d'apprendre aussi l'italien et l'espagnol.
C'est pourquoi je veux travailler, obtenir des r
ésultats, réfléchir à de nouvelles possibilités, obtenir une image agrandie de la vie.


Enfin, je tiens à remercier tout particulièrement A.Anopriyenko pour une idée géniale de créer le portail des étudiants niveau de formation master - une occasion pour les étudiants de montrer leurs capacités et de s'exprimer.

Je remercie chaleureusement A.Makeev, V.Kochura, A.Bondar, S.Padalko, N.Voskoboinikova, N.Lohman - les professeurs excellents, les vrais professionnels, qui ont profondément influencé ma vie pendant les études.


e-mail:
zhiryakova'at'yahoo'dot'com

| UNTD | Autobiographie | Résumé | Librairie| Links | Rapport de recherche | Lyrique | Українська | Русский | English |


Back to content | Back to main menu